Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE- Le département de la sécurité des joueurs a décidé de ne pas imposer de suspension au défenseur Tyler Myers à la suite de son geste à l'endroit de Joel Armia.

 

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE- Le département de la sécurité des joueurs a décidé de ne pas imposer de suspension au défenseur Tyler Myers à la suite de son geste à l’endroit de Joel Armia.

Vendredi, la LNH a annoncé son verdict dans le dossier Tyler Myers. Le circuit et son département de sécurité des joueurs ne suspendront pas le défenseur format géant des Canucks. Jeudi soir dans un match contre le Canadien de Montréal, Myers a atteint Joel Armia à la tête en lui servant une mise en échec. L’incident s’est produit devant le banc des punitions, en troisième période. Montréal avait alors une avance confortable au tableau indicateur.

Armia a été en mesure de se relever seul et de regagner le vestiaire. Sur la séquence, les arbitres ont décerné une pénalité majeure à Tyler Myers.

Commotion et absence à prévoir pour Joel Armia

Après la rencontre, le Tricolore a annoncé que son attaquant a subit une commotion cérébrale suite à la mise en échec qu’il a encaissé. Il pourrait être sur la touche pour plusieurs rencontres.

Lors de la pratique de vendredi matin, le vétéran Corey Perry prenait la place de Armia au sein de la troisième unité d’attaque des Canadiens.

Les Canadiens et les Canucks s’affronteront pour une troisième fois cette semaine, samedi soir, pour le dernier match de ce voyage de la formation montréalaise à Vancouver. Claude Julien et ses joueurs rentreront par la suite à Montréal. Le premier match à domicile au Centre Bell aura lieu jeudi soir, alors que les Flames de Calgary seront en visite.