« Ça été une saison satisfaisante »

Par
Mise à jour le: mai 9, 2019
(Crédit photo: Justin Gervais/LeForumHockey.com)

Dans la dernière année, les Canadiens de Montréal ont changé, alors que des noms comme Max Domi et Tomas Tatar se sont greffé à l’équipe. Il n’y a pas que la formation sur la glace qui a été transformé. Le Centre Bell a subi quelques rénovations, afin d’améliorer l’expérience client lors des matchs de hockey et des spectacles. Des nouveautés ont fait leur apparition, dont le M2 Marché Montréal, qui se trouve à l’intérieur de l’amphithéâtre. Paul Wilson, vice-président principal aux affaires publiques et communications des Canadiens de Montréal a accepté de discuter de ces nouveautés,  de son rôle au sein de l’équipe, ainsi que des nouveaux joueurs acquis durant la saison. 

En levé de rideau, Paul Wilson a accepté de discuter de la saison 2018-2019, qui fut en quelque sorte, son baptême dans son rôle de vice-président principal aux communications pour les Canadiens de Montréal.

LeForumHockey.com: M.Wilson, quelles sont vos fonctions au sein des Canadiens?

Paul Wilson: Je suis le vice-président principal aux communications et affaires publiques pour l’ensemble du Groupe CH. Je m’assure de créer une synergie entre chacun des départements. J’ai 75% de mon travail environ qui est dédié aux Canadiens de Montréal. C’est une des plus grosses unités d’affaire que nous avons, car nous possédons aussi evenko, Spectra et le Rocket de Laval, mais principalement, c’est les Canadiens. Une fois que la synergie est faite dans l’ensemble des unités d’affaire du Groupe CH, je dois m’assurer qu’avec les Canadiens de Montréal, la communication se fasse de façon optimale avec le public et l’équipe de hockey. On veut maximiser et optimiser l’information qui circule dans le marché. On fait ça  avec les journalistes, qui sont principalement notre courroie de transmission et s’assurer que les journalistes ont toutes les informations nécessaires en tout temps. Mon rôle est aussi de travailler avec l’entraîneur et le directeur général pour être sûr de bien communiquer tout au long de l’année.

LeForumHockey.com: Dans un sens, votre rôle est de plus en plus important aux communications avec le nombre de médias qui existent?

Paul Wilson: Je me plais à dire qu’à l’époque, il y avait trois journalistes: Réjean Tremblay, Bertrand Raymond et un journaliste de la Gazette. Mais aujourd’hui, on est passé de quelques médias à une panoplie de plateformes. S’il fallait qu’on accrédite tout le monde qui veut une accréditation pour les Canadiens, il faudrait construire une deuxième galerie de presse par-dessus la première. Aussi, nous sommes rendus dans l’instantané. À l’époque, les journalistes rendaient leurs textes le soir vers 7h-9h et les imprimés partaient, et le lendemain, au déjeuner, les gens ouvraient leur journal et c’était LA grosse nouvelle. Mais aujourd’hui, c’est instantané. Dès qu’un journaliste a une nouvelle, il va la mettre sur Twitter c’est publié directement. C’est complètement une nouvelle façon de gérer.

LeForumHockey.com: Cette saison était votre première avec les Canadiens de Montréal. Comment s’est passé votre année?

Paul Wilson: C’était une expérience extraordinaire, et ce sont des gens vraiment extraordinaires. Je me considère chanceux d’être entourer des gens des opérations hockey que je connaissais un peu, mais depuis que je suis à l’interne, j’ai appris à connaître tout le monde, tant les entraîneurs, que les joueurs, que le personnel hockey. L’industrie du hockey, c’était quelque chose que je ne connaissais pas si bien à l’interne, et la beauté qu’il y a, c’est qu’il y a peu de zone grise de la façon que les gens se parlent. La dynamique est différente de celle du monde corporatif habituel, mais c’est une dynamique qui est fascinante.

LeForumHockey.com: Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné depuis votre arrivée?

Paul Wilson: C’est la gentillesse et le professionnalisme des joueurs et des entraîneurs. C’est vraiment du bon monde. Ils sont très professionnels. Que ce soit de la façon dont ils se préparent avant un match, lors des entraînements à Brossard, que ce soit lorsqu’ils sont dans la communauté ou encore lors du voyagement, tout est vraiment bien fait.

Lors de notre rencontre, il a aussi été question des nouveautés qu’on retrouve à l’intérieur du Centre Bell, et de l’amélioration de l’expérience client, dont il avait été question l’été dernier.

LeForumHockey.com: L’été dernier, M. Molson avait parlé d’améliorer l’expérience client du Centre Bell. Pourquoi était-ce important de faire cela?

Paul Wilson: On voulait permettre aux gens de vivre une nouvelle expérience. Les gens demandent de nouveaux services et de nouvelles façons de faire. Ils veulent bien manger aussi. Nous sommes rendus dans l’air des sushis et des pokébol. On pensait donc diversifier notre offre, pas seulement au niveau de la nourriture, mais aussi le look. Il y a donc eu des changements au M2 et à l’étage Desjardins. Bien qu’il y ait encore le bon vieux hot-dog et les bonnes frites, c’était important pour nous de revoir notre offre alimentaire et la diversifier. Et cela a été bien accueilli par les visiteurs. On est chanceux d’avoir une clientèle qui a apprécié ces changements, avec la façon dont nous l’avons présenté et les nouveautés qu’on leur a offertes.

LeForumHockey.com: Est-ce qu’il y a d’autres travaux ou améliorations de prévu prochainement au Centre Bell?

Paul Wilson: Nous sommes toujours entrain d’améliorer notre offre. On a des plans de certains ajustements qu’on va faire. Principalement, ils vont s’échelonner sur un ou deux ans, donc nous ne sommes pas prêts à en parler, mais nous avons des idées en tête.

LeForumHockey.com: L’été dernier et un peu après, Marc Bergevin a acquis Max Domi, Tomas Tatar et Nick Suzuki, entre autres. À partir de ces échanges, peut-on dire que l’attitude a changé comme il le voulait, tant dans le vestiaire et sur la patinoire qu’à l’extérieur?

Paul Wilson: Pour reprendre les mots de Marc, et je l’ai vécu aussi, il y a beaucoup de joueurs qui nous ont dit qu’ils ont trouvé que l’attitude avait beaucoup changé. C’était un objectif, c’est quelque chose que Marc et son personnel hockey avaient identifié comme problématique l’an dernier, et ils ont posé les gestes. Je pense que ce qui est arrivé cette année, ce n’est pas que par les joueurs qu’on a laissés aller, mais aussi par les joueurs qui sont rentré dans l’équation. L’avantage, c’est les joueurs qui ont intégré l’équipe, qui ont fait en sorte que c’est une année ou l’attitude a changé de bout à bout. Le fait de nommer notre capitaine, Shea Weber, qui est un gars extraordinaire, et si je regarde le leadership qu’a fait part Carey Price, Brendan Gallagher, les nouveaux assistants, incluant Paul Byron, et le personnel d’entraîneurs. Les arrivées de Max Domi et Tomas Tatar. C’est des joueurs qui veulent, et qui se sentent bien à Montréal. Dans le cas du groupe qu’on a ici, on est chanceux. Donc, oui, l’attitude a changé.

LeForumHockey.com: En début de saison, les partisans semblaient un peu sceptique suite aux résultats de l’an dernier. Avez-vous remarqué un changement cette année?

Paul Wilson: Oui, on a remarqué le changement. Les partisans ont cru en l’équipe dès le début. On a gagné plusieurs matchs de suite en début de saison et le monde ont embarqué tout de suite. Il y a même des gens de mon entourage qui m’ont dit ”Ces gars-là vont faire les séries”. On n’était pas loin!

LeForumHockey.com: Malgré le fait que l’équipe n’a pas fait les séries, les Canadiens ont connu une meilleure saison que la dernière. Est-ce que des choses positives ont été vues au courant de l’année?

Paul Wilson: Oui, beaucoup de choses positives. D’abord, le travail du gardien de but lors de la deuxième moitié de saison. Le retour de Shea Weber. Le dynamisme des nouveaux, Tomas Tatar et Max Domi, entre autres. Le travail de Victor Mete. Phillip Danault qui a connu une bonne saison. Jo Drouin, même si ça été un peu plus difficile à la fin, mais c’est un gars qui veut et qui va réussir. Les resignatures de Jordan Weal et Nate Thomspon. Si on regarde nos espoirs, il y a Cayden Primeau comme gardien de but potentiel. La performance de Ryan Poehling. Le succès de Nick Suzuki dans les rangs juniors.  C’est plein de belles choses qui sont arrivées cette année. C’est un club qui est encore jeune et je pense que ça peut se reproduire l’an prochain.

LeForumHockey.com: Pour conclure, comment définiriez-vous la saison 2018-2019 des Canadiens?

Paul Wilson: C’était une saison satisfaisante. On est promis à un bel avenir à court terme. Il va avoir des choses intéressantes dès l’an prochain. Des fois on parle d’un plan de 5 à 6 ans. Marc a souvent parlé de ”reset” au lieu de reconstruction. Ce que les gens doivent comprendre, c’est que la reconstruction, tu repars à zéro. Tu te débarrasses  de tes têtes d’affiche, tu te débarrasses de tes vétérans. Mais, l’équipe de Marc croit sincèrement qu’en gardant des vétérans comme Carey Price, Shea Weber, et en ajoutant un gars comme Nate Thompson, grâce à leur expérience,  ça peut aider les jeunes à pousser plus vite et performer. On est entouré de supers jeunes. Je crois que la saison prochaine sera excitante pour le Canadien de Montréal.

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.