Dissolution de la LCHF: « Ce fut un grand choc! »

Par
Mise à jour le: avril 7, 2019
(Crédit photo: Justin Gervais/Archives/LeForumHockey.com)

Dimanche dernier, le monde du hockey féminin professionnel basculait au Canada. La LCHF, qui existait depuis 2007, a annoncé la fin de ses activités pour le 1er mai prochain, plongeant les joueuses et membres du personnel des six organisations dans l’incertitude pour la prochaine saison.

Le 31 mars 2019 restera marqué à jamais pour les joueuses de la Ligue canadienne de hockey féminin. Une journée qui fut sombre, à la suite de l’annonce de la dissolution de la ligue. Pourtant, une semaine avant la triste annonce, l’ambiance était encore à la fête, puisque l’Inferno de Calgary venait de mettre la main sur la Coupe Clarkson. La ligue avait connu un record de cote d’écoute, alors que 175 000 personnes étaient rivées devant leur téléviseur afin de regarder le dernier match des séries éliminatoires de la ligue, entre l’Inferno et les Canadiennes.

Pour Patrick Rankine, ancien entraîneur des Stars de Montréal (devenue les Canadiennes de Montréal), la nouvelle de la fin des opérations de la LCHF a eu l’effet d’une bombe. En entrevue avec LeForumHockey.com, celui qui a remporté deux coupes Clarkson a accepté de commenter le dossier.

LeForumHockey.com: La LCHF a annoncé la fin de ses activités pour le 1er mai 2019. Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris la nouvelle?

Patrick Rankine: Ce fut un grand choc! J’ai eu peine à croire ce qui arrivait et je ne comprenais pas comment cela pouvait arriver après l’une des meilleures saisons sur plusieurs plans pour la ligue. J’étais également en colère contre les membres du Conseil d’administration puisque tout le travail que nous avions mis pour construire cette ligue part dans un claquement de doigts! Je me disais que c’était impossible que nous devions recommencer encore comme en 2007 alors que les propriétaires de la NWHL au Canada avaient également fermé la ligue sans avertissement! Et comment pouvais-je bien expliquer à ma fille de 5 ans, qui admire les joueuses des Canadiennes, qu’elle ne pourrait plus les voir jouer ou rêver de jouer pour cette équipe? Ensuite il fallait changer de mode et aller de l’avant!

LeForumHockey.com: Avec la disparition de la ligue, selon vous, quel sera l’impact sur le hockey féminin au Canada?

Patrick Rankine: Je pense que c’est un électrochoc pour le hockey féminin. C’est peut-être ce que ça prenait pour amener notre sport à un niveau supérieur, pour mobiliser et intéresser encore plus de gens à notre cause! Heureusement, la nouvelle n’a pas passée inaperçue contrairement à 2007 et nous voyons un appui certain des gens.

LeForumHockey.com: Croyez-vous qu’il pourrait y avoir une nouvelle ligue de hockey féminin professionnelle dans le futur?

Patrick Rankine: Je suis persuadé que nous ne sommes pas très loin d’une vraie ligue professionnelle. Je croyais que cela arriverait par la LCHF et je suis très déçue que cela ne se concrétise pas. Pour la poursuite du développement du hockey féminin, il doit y avoir une ligue de ce niveau au Canada. Et je ne pense pas que cela peut passer par la NWHL qui est une jeune ligue aux États-Unis et qui également un statut précaire même si cette ligue a ouvert les portes pour Montréal et Toronto. Les joueuses doivent bien analyser les différentes possibilités et être solidaires dans le choix qu’elles feront.

LeForumHockey.com: Est-ce que la LNH aurait dû intervenir financièrement pour éviter la disparition de la LCHF?

Patrick Rankine: Depuis les débuts de la LCHF que nous espérions avoir un soutien majeur de la LNH pour nous aider à propulser rapidement notre ligue. Cela aura pris 9 ans avant que des équipes de la LNH supportent officiellement des équipes de notre ligue, mais d’une façon mineure. Même si l’implication des Canadiens et des autres équipes de la LNH n’a pas été à la hauteur de nos espérances, je pense que les Canadiens se sont depuis engagés à supporter le développement du hockey féminin, donc ils ne peuvent faire autrement que de continuer à supporter les Canadiennes. Ces dernières sont actuellement un symbole important du hockey féminin au Québec par son histoire et son impact actuel. Dans une perspective de développement à long terme d’une ligue féminine, il est maintenant temps que la LNH prenne le contrôle. L’implication de la NBA dans le développement de la WNBA a démontré que cela peut fonctionner.

 

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.