Un dimanche sombre pour le hockey féminin

Par
Mise à jour le: mars 31, 2019
(Crédit photo: Justin Gervais/Archives/LeForumHockey.com)

Dans la journée de dimanche, la Ligue Canadienne de hockey féminin a annoncé qu’elle cesserait ses activités le 1er mai prochain, mettant ainsi un terme à 12 ans d’histoire.

Le monde du hockey est sous le choc. Dans un communiqué émis dimanche, la LCHF a annoncé que le conseil d’administration du circuit mettait fin à ses opérations. La ligue disparaîtra complètement le 1er mai.

Des problèmes économiques auront eu raison de la ligue, qui comptait six formations dans ses rangs, dont Les Canadiennes. ” Malheureusement, le hockey sur glace est exceptionnel, mais son modèle économique s’est avéré non durable sur le plan économique.”, est-il mentionné dans le communiqué de presse.

La ligue, qui a fait son apparition en 2007, avait comme but premier de promouvoir le hockey professionnel féminin en sol canadien: ”Fondé en 2007 par des joueuses et des membres de la communauté, le mandat de la Ligue était de développer le sport du hockey féminin et, dans cette mesure, elle a plus que réussi à atteindre son objectif.”

Il y a quelques jours, l’ambiance était encore à la fête, alors que la LCHF couronnait son équipe championne des séries de la Coupe Clarkson, l’Inferno de Calgary. La nouvelle de dimanche a été dure à recevoir pour les joueuses, les équipes et les partisans. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont réagi à l’annonce. Certains étaient tristes, d’autres étaient encore sous le choc.

Marie-Philip Poulin, la capitaine des Canadiennes de Montréal a commenté la nouvelle via son compte Twitter: ”Ce matin, on nous a dit que c’était la fin de la LCHF. En tant que joueuses, nous ferons de notre mieux pour trouver une solution. Ce n’est donc pas notre dernière saison de hockey, mais il est difficile de rester optimiste.”

Dans un long message sur Facebook, les Canadiennes ont tenu à remercier le personnel, les joueuses, les bénévoles et les partisans. L’équipe n’imagine pas un futur sans équipe professionnelle de hockey féminin dans la métropole: ” Nous ne savons pas encore quelle direction prendre, mais nous ne pouvons pas imaginer un futur qui n’inclut pas une équipe professionnelle de hockey féminin à Montréal.”

”Nous ne baissons pas les bras, nous nous tournons vers l’avenir et nous cherchons des solutions pour Les Canadiennes et le hockey féminin professionnel.”, conclue l’équipe.

La Ligue Canadienne de Hockey féminin était composée de six formations, réparties au Canada, aux États-Unis et en Chine.

 

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.