La face cachée

Par
Mise à jour le: janvier 4, 2019
(Crédit photo: Justin Gervais/Archives/LeForumHockey.com)

Texte par Daniel Marier

Bonne et heureuse année 2019.  Je vous souhaite de vivre des émotions fortes en suivant vos équipes préférées.  À partir de janvier, la vraie saison de la LNH débute.  C’est là que nous séparerons les hommes des enfants.  Le CH nous surprend tous par ses performances depuis  le début de la saison.  50 points en 41 matchs, en date du 4 janvier, sans avoir bénéficié de l’apport qu’un Carey Price au sommet de son art, puisse apporter aux résultats de l’équipe.   La suite sera intéressante, beaucoup plus que l’an passé.

Le temps des fêtes s’achève.  Nous avons repris le boulot et/ou l’école en commentant le dernier bye bye et les performances du Canada, au tournoi annuel de hockey mondial junior.  Ce fut une triste fin pour le Canada, en quart de finale.  Je voulais initialement vous parler de leur performance et vous donner mon avis sur le sujet.  Cependant, le dossier Comtois me laisse sans mot devant l’inhumanité de nos semblables.

Pour ceux qui étaient sur la face cachée de lune avec la sonde lunaire chinoise dans les derniers jours, je vous offre une mise à jour de ce dossier.  Le Canada a perdu 2 à 1, en prolongation, en quart de finale, le 2 janvier, contre la Finlande.  Lors de la prolongation, un lancer de pénalité fut accordé au Canada suite à une échappée d’Evan Bouchard qui fut accroché à quelques pieds du filet finlandais.  Maxime Comtois a été désigné pour faire le lancer.   Visiblement accablé par la pression d’un pays que le suivait image par image, il n’a pas réussi son lancer.  Quelques minutes plus tard, la Finlande éliminait le Canada.

Jusqu’ici tout va bien.

C’est un résultat probable et réel suite à un match de hockey.  Le sport a cette noblesse d’accepter la défaite et de saluer le succès de l’adversaire.  On se donne quand même la main après une telle partie, entre les joueurs des deux équipes.

C’est la suite qui est indigne.

Des partisans ont utilisé les médias sociaux pour insulter, harceler (pas loin d’être criminel comme action) et souhaiter le suicide d’un jeune homme de 19 ans.   19 ans, ce n’est même pas la majorité dans plusieurs provinces, états et pays.  C’est encore un enfant au sens de la loi.

Déguelasse.

Ceux et celles qui ont fait ces suggestions indignes méritent d’être bannis des réseaux sociaux.   Ils méritent possiblement de poursuites criminelles et judiciaires.   Les réseaux sociaux ne permettent pas de dire n’importe quoi.  CONSEILS les amis:  Si vous croyez que ce que vous voulez écrire ne serait pas publiable dans La Presse Plus ou être mentionné par Céline Galipeau, lors du téléjournal de Radio-Canada:

TAISEZ-VOUS!!!!

Allez prendre une marche.  Prenez vos patins et essayer d’évacuer votre frustration (injustifiée) en snapant la puck dans le net….. Vous pourrez possiblement, à environ un pourcentage comprendre comment Comtois se sentait devant  17 000 spectateurs, 1 millions de téléspectateurs, dans cette échappée avec à la clé, l’euphorie d’un pays qualifié pour la demi-finale.

Des fois, j’aimerais bien mieux être sur la face cachée de la lune au lieu de voir ce que la face cachée d’un réseau social, suite à une partie de hockey junior nous offre….

Fin de la morale.

 

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.