Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

RIMOUSKI, QUÉBEC- C’est dimanche le 26 novembre que l’Océanic tenait son traditionnel match des toutous. C’est plus de 4 000 personnes qui se sont réunis, permettant à l’Océanic de récolté 3 678 toutous… Et une victoire!
(Crédit photo:  Iften Redjah/FolioPhoto/Océanic de Rimouski)

Texte par Marie-Pier Cyr, Chroniqueuse

RIMOUSKI, QUÉBEC- C’est dimanche le 26 novembre que l’Océanic tenait son traditionnel match des toutous. C’est plus de 4 000 personnes qui se sont réunis, permettant à l’Océanic de récolté 3 678 toutous… Et une victoire!

C’est devant une foule familiale que l’Océanic affrontait les premiers au classement, l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les deux équipes tentaient tant bien que mal d’ouvrir la marque. Ce sont les visiteurs qui ont ouvert le bal. Moins d’une minute plus tard, le jeune Alexis Lafrenière a déclenché une pluie de toutou. Toute l’équipe a mis la main à la pâte pour nettoyer la glace et les deux équipes là où ils s’étaient arrêtés. Le temps filait et les deux équipes sont rentrées au vestiaire à égalité. L’Armada revenu en force en tout début de la deuxième période. Thomas Ethier a marqué sans l’aide de ses coéquipiers et a redonné l’avance aux siens. Les minutes s’écoulaient, mais les hommes de Serge Beausoleil ne perdaient pas espoir. C’est après plusieurs tentatives que Charles-Edouard D’Astous décoché un boulet de canon et a déjoué Francis Leclerc. C’était donc un retour à la case départ. Les deux équipes ont écopées de punitions, mais rien n’a fait changer le pointage. Les deux équipes sont rentrées au vestiaire toujours à égalité, mais cette fois, la marque était de 2 à 2.

La troisième période a été haute en couleur. Plus le temps s’effaçait au tableau, plus les deux équipes jouaient de robustesse. Les deux équipes n’ont pas manqué pas d’opportunités, mais les deux gardiens ont tenu bon. C’est peu avant la mi-période qu’Alexis Lafrenière se retrouvait seul devant Francis Leclerc. Le jeune attaquant de 16 ans ne manquait pas d’impressionner la foule en déjouant d’habile façon le gardien. L’Océanic prenait les devants pour la première fois de la partie. Plus rien ne pouvait arrêter le jeune de 16 ans, puisqu’il marquait son troisième but du match quelques minutes plus tard. La marque était alors de 4 à 2 pour les locaux. La troupe de Joël Bouchard n’avait pas dit son dernier mot. Avec moins de cinq minutes à jouer, Thomas Ethier marquait son deuxième du match, rapprochant l’Armada d’une période de sur temps. Alors que les visiteurs jouaient à six contre cinq, une erreur à la ligne bleue a permis à Denis Mikhnin et Alexis Lafrenière de creuser la marque dans un filet désert. Ce match s’est conclu sur une victoire de 5 à 3 pour les hommes de Serge Beausoleil.

Dans le vestiaire de Serge Beausoleil

Comment on se sent d’avoir battu la meilleure équipe au classement? « La meilleure en ce moment je te dirais, mais je suis très impressionné par les gars. On comptait sur neuf attaquants en santé, tout le monde a fourni un effort très très louable, tout le monde a mis l’épaule à la roue et le tout à avancer » répond l’entraineur-chef. Il faut tout de même mentionner l’effort en désavantage numérique : « À cinq contre trois, Jimmy a fait les gros arrêts. Dove McFalls a été sensationnel lui aussi. D’Astous et Stewart également ont été incroyable. Une petite erreur en fin de match d’un attaquant sur la passe transversale à Ethier, mais j’ai très peu de choses à leur reprocher. Une excellente performance en désavantage numérique » explique-t-il. Et que dire de la performance de son capitaine? « Solide. Il a contribué offensivement. Je lui ai dit ne la met pas dedans, fait juste la passer, c’est correct, on va vivre avec ça. Le jeune (Lafrenière) a vraiment été flamboyant ce soir. Il avait beaucoup de gaz, quand il patine et qu’il utilise sa vitesse, il devient un joueur hors norme. J’ai bien aimé le trio Dove-McFalls, Mikhnin, Lafrenière. Ils ont fait un excellent boulot ce soir » Le tout est sans parler de la réaction de la foule. « Les gars étaient bouche bée sur le banc après le quatrième but, il y avait tellement de bruit. Les arbitres sifflaient et on ne les entendait même pas. Les jeunes étaient sur le banc et étaient émerveillés par cet appui. Ils nous donnent de l’énergie et de l’aplomb! Nous l’avons vu ce soir. Ce sont de beaux moments pour les jeunes et même pour le coach, il aime ça en maudit des matchs comme ça! » conclu-t-il.

Nous nous sommes également entretenus avec la vedette du jour : Alexis Lafrenière. « C’est un feeling incroyable de marquer des buts comme ça. Les joueurs avec qui je joue m’aident beaucoup. Ils m’ont aidé tout au long de la game et ce sont eux qui ont créé des chances » dit-il. Et que dire de la réaction de la foule. « C’était fou, tout le monde était debout. Le brut que ça faisait sur la glace, je n’entendais personne d’autre. C’était malade! » Conclu la jeune vedette de 16 ans.