Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

RIMOUSKI, QUÉBEC- C’est vendredi 24 novembre, que l’Océanic tentait de mettre fin à une série de trois défaites. C’est dans une victoire de 2-1 que les hommes de Serge Beausoleil ont mis fin à cette séquence.
(Crédit photo:  Iften Redjah/FolioPhoto/Océanic de Rimouski)

Texte par Marie-Pier Cyr, Chroniqueuse

RIMOUSKI, QUÉBEC- C’est vendredi 24 novembre, que l’Océanic tentait de mettre fin à une série de trois défaites. C’est dans une victoire de 2-1 que les hommes de Serge Beausoleil ont mis fin à cette séquence.

Lors d’un match sous la thématique gaspésienne, les locaux ont reçu la visite des Saguenéens de Chicoutimi. Les deux équipes allaient et venaient sur la patinoire sans pour autant lancer au filet. À la mi-période, l’Océanic n’avait que lancer trois fois sur Alexis Shank et les Saguenéens seulement une fois sur Colten Ellis. Ce sont les visiteurs qui ont ouvert la marque. Valdislav Kotkov a été celui qui a déjoué le jeune gardien de 17 ans. La brigade de Serge Beausoleil frappait à la porte, mais rien à faire. Les visiteurs sont rentré au vestiaire en avance par un.

Au retour de l’entracte, l’Océanic était déterminé plus que jamais à créer l’égalité. Cependant, les locaux ont joués de malchance, atteignant les poteaux du filet plus souvent qu’autrement. Il a fallu attendre la moitié du second engagement pour voir Dmitry Zavgorodniy à l’œuvre. C’est alors retour à la case départ. Les Saguenéens ont attendu à la dernière minute avant de reprendre leur avance d’un but. Les visiteurs sont rentrés au vestiaire toujours en avance d’un but.

Le troisième engagement a semblé porter chance aux Rimouskois. C’est après plusieurs tentatives que la magie a opéré en leur faveur. C’est sur un surnombre que Charles-Edouard D’Astous a fait soulever la foule ainsi que ses coéquipiers. Les deux équipes ont cognées à la porte à plusieurs fois, mais sans succès. Quelques minutes plus tard, Dominic Cormier a donné l’avance aux siens pour la première fois de la partie. Avec moins de quatre minutes à jouer, les Saguenéens ont redoublé d’efforts pour mener à une prolongation et ainsi arracher un point au classement. Les pénalités abondaient de part et d’autre. Colten Ellis est demeuré calme et a mené les locaux à une victoire.

Dans le vestiaire de Serge Beausoleil

« Nous avons brûlé beaucoup d’énergie. Nous n’étions pas contents du but à 6.7 secondes en fin de deuxième, mais les gars se sont regroupés. Ils ont tout mis ensemble et cela a donné une troisième période très excitante. » Exprime-t-il. Dominic Cormier est passé de la ligne défensive à celle offensive. C’était une bonne intuition de la part de l’entraineur. « Avec le départ de Bowman, nous passons de onze attaquants à dix. C’est un gars qui bouge bien ses pieds, qui comprend la game ». C’est d’ailleurs lui qui est allé chercher le but gagnant. « Les gars étaient fiers de lui et moi aussi » dit-il en riant. On ne peut passer sous silence le but de Charles-Edouard D’Astous. « Il a marqué dans les trois derniers matchs. C’est un arrière de grand talent pour nous. » « Les gars ont joués un fort match. En deuxième période, nous avons donné deux chances de marquer, nous en avons créé sept. On tirait de l’arrière deux à un quand même, nous avions douze tirs contre quatre je crois après la première période et on tirait de l’arrière 1-0. C’est difficile à gérer pour les joueurs, on sent la frustration qui veut s’installer et c’est difficile a canalisé de façon positive. En même temps, les gars ont bien réagi. » Explique-t-il. « Ça fait toujours du bien de gagner et de mettre fin à cette série de défaite là. En même temps, nous sommes allés chercher des points. Tout n’était pas noir dans les derniers matchs. Cependant, ce soir, nous avons bousillé un deux contre zéro, les chances étaient là. Nous n’arrivions pas à la mettre dedans. Je crois que le gardien l’autre côté a fait un bon boulot, mais nous avons fini par percer cette muraille-là. » Conclu celui à la barre de l’Océanic.