Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

TORONTO – Une rencontre au sommet avait lieu, mardi soir, au Air Canada Center. Le Canada affrontait les États-Unis, qui luttaient pour leur survie dans le cadre de la Coupe du Monde de Hockey 2016. Les Canadiens ont vaincus les Américains 4 à 2.
(Crédit photo: wiki)

Texte par Marie-Hélène Fortin, Chroniqueuse

TORONTO – Une rencontre au sommet avait lieu, mardi soir, au Air Canada Center. Le Canada affrontait les États-Unis, qui luttaient pour leur survie dans le cadre de la Coupe du Monde de Hockey 2016. Les Canadiens ont vaincus les Américains 4 à 2.

Avec deux défaites en autant de matchs, les États-Unis sont éliminés du tournoi. Quant aux Canadiens, ils sont officiellement qualifiés pour la demi-finale et disputeront le premier rang du groupe A à l’Europe, mercredi soir.

Les Américains ont ouvert la marque à 4:21 de la première période avec le filet de Ryan McDonagh. Derek Stepan et Patrick Kane ont inscrit les mentions d’assistance.

La troupe de John Tortorella n’a toutefois pas eu les devants bien longtemps. Une minute et demie plus tard, Matt Duchene a compté son premier but du match, avec l’aide de Marc-Édouard Vlasic et de Joe Thornton, créant l’égalité.

Puis, seulement 14 secondes se sont écoulées avant que le Canada ne prenne l’avance. L’attaquant Corey Perry a enfilé l’aiguille, suite aux passes de Logan Couture et de Jonathan Toews.

Toujours au premier vingt, une erreur de l’équipe Américaine a permis à Matt Duchene de s’échapper et de déjouer le gardien Jonathan Quick. Le défenseur Brent Burns a récolté la mention d’aide. Le pointage était alors de 3 à 1 après une période de jeu.

Le Canada ne s’est pas contenté d’une avance de deux buts. À 8:50 du deuxième engagement, Patrice Bergeron a marqué son second filet du tournoi en faisant dévier une rondelle lancée par John Tavares. Le défenseur Alex Pietrangelo a également participé.

Les États-Unis ont réduit l’écart à 4 à 2 avec deux minutes et demie à faire à la rencontre. T.J. Oshie a battu Carey Price avec l’aide de James van Riemsdyk et de Joe Pavelski.

Dans la victoire, Price a effectué 34 arrêts, tandis que son vis-à-vis Jonathan Quick a stoppé 30 rondelles.