Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

NASHVILLE – Jeudi soir, au Bridgestone Arena, a eu lieu le plus long match des séries éliminatoires 2016. Les Preds l’ont finalement emporté 4 à 3 sur les Sharks en troisième période de prolongation, soit après 111 minutes de jeu. La série est maintenant égale 2 à 2.

 

Texte par Marie-Hélène Fortin, Chroniqueuse

NASHVILLE – Jeudi soir, au Bridgestone Arena, a eu lieu le plus long match des séries éliminatoires 2016. Les Preds l’ont finalement emporté 4 à 3 sur les Sharks en troisième période de prolongation, soit après 111 minutes de jeu. La série est maintenant égale 2 à 2.

Nashville n’a pas tardé à ouvrir la marque. Avec seulement 41 secondes d’écoulées au cadran, Colin Wilson a marqué d’un tir du revers. Les défenseurs Mattias Ekholm et Ryan Ellis ont inscrit les mentions d’aide.

Les Sharks ont riposté sans perdre de temps. À 3:08, Brent Burns a enfilé l’aiguille d’un lancer des poignets, assisté de Logan Couture et Paul Martin.

Mike Fisher a inscrit son premier but du match à 9:50, toujours en première période, pour redonner les devants aux Preds. James Neal et Roman Josi ont contribué.

Joonas Donskoi a fait 2 à 2 en marquant à 14:09 du deuxième engagement. Marc-Édouard Vlasic et Paul Martin ont récolté les mentions d’assistance.

San Jose a pris l’avance pour la première fois du match avec le deuxième but de la rencontre du défenseur Brent Burns, marqué à 6:48 du troisième vingt en supériorité numérique. Logan Couture et Joe Thornton ont amassé les passes.

James Neal a forcé la prolongation avec son filet à 15:39, assisté de Ryan Ellis et Colin Wilson.

Les Sharks croyaient bien avoir remporté le match en première période de prolongation, mais le but de Joe Pavelski a été refusé en raison d’un contact avec le gardien.

C’est finalement Mike Fisher qui a mis la touche finale à cet interminable affrontement. Il a compté à 11:12 en troisième surtemps, aidé de Mattias Ekholm et de Colin Wilson.

Dans la défaite, le gardien Martin Jones a effectué 41 arrêts. Quant à Pekka Rinne, il a stoppé 44 lancers.

Le prochain match aura lieu samedi, alors que la série se déplace à San Jose.