Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

RIMOUSKI- C'est mercredi le 6 janvier, midi, qu'avait lieu la date limite des transactions dans la ligue junior majeure du Québec. Serge Beausoleil avait convié la presse dès 12h30 pour faire le point. Voici ce dont il était question.
(Crédit photo: Wikimedia)

Texte par Marie-Pier Cyr, Chroniqueuse Hockey Junior

 RIMOUSKI- C’est mercredi le 6 janvier, midi, qu’avait lieu la date limite des transactions dans la ligue junior majeure du Québec. Serge Beausoleil avait convié la presse dès 12h30 pour faire le point. Voici ce dont il était question.

« Plus que jamais notre désir d’offrir une équipe de qualité à nos partisans. Je suis heureux de vous annoncer que nous sommes très fiers de cette période intense qui vient de s’achever. Je suis aussi très heureux d’avoir dans notre équipe Louis-Philip Guindon, qui était une des très grosses valeurs sur le marché et Simon Bourque, qui a fait beaucoup la manchette également. Par le fait même, j’aimerais confirmer qu’il sera le nouveau capitaine de l’Océanic. » a-t-il annoncé, en premier lieu.

« Nous avons échangé, en tout début, Michael Joly pour un choix de première ronde en 2017, un de deuxième ronde en 2016 et Jérémy Beaudin, qui est venu se greffer à notre brigade défensive. » On se souviendra de cet échange qui avait causé beaucoup d’émotions, autant dans la chambre que dans les gradins. Avec l’Océanic, Michael Joly cumule jusqu’à présent 192 points en 193 parties. Il avait également donné la victoire à l’Océanic en seconde prolongation du match décisif pour la Coupe du Président.

 

« Nous avons échangé François Beauchemin, ainsi qu’un choix de septième ronde (2017), qui nous a permis d’acquérir un choix de troisième ronde, qui va être très profitable pour nous en 2017, en plus des services d’Alexandre Grisé, qui a été aussi confirmé ce matin, au bonheur de nos partisans, je pense. Ce que l’on voit sur la glace, c’est que c’est un jeune qui, en trois ou quatre matchs, a livré une marchandise qu’il va livrer pendant plusieurs mois. » Il ne faut pas oublier l’acquisition de Julien Proulx dans cette transaction, un joueur de 19 ans, qui mesure 6’05 » et pèse 221 lbs.

« On voulait un peu plus de grandeur dans notre filet. Nous sommes allés chercher le jeune Lagacé, de 18 ans, qui était à Sherbrooke. Il est en pleine progression, Mikael Rioux m’en a dit de très grand bien. Évidemment, nous avons dû sacrifier Anthony Chapados, notre capitaine, qui nous a donné deux belles années et demie de hockey et évidemment, le jeune Poirier-Turcot. C’était le prix à payer pour avoir un gardien futur, qui va être élevé par le meilleur de la ligue. Lagacé a beaucoup plus d’expérience. C’est un gardien qui était très convoité dans le circuit. Il n’y avait pas de gardiens de disponibles. Je trouve personnellement que nous avons fait un marché qui était profitable aux deux équipes. L’objectif, c’était d’aller chercher un prospect devant le filet et de le développer. De plus, nous gardons Louis-Philip. Il ne sera pas moins bon qu’il ne l’était en première partie de saison. », explique-t-il, sur sa transaction, ainsi que sur son choix de garder Louis-Philip. Il a également envoyé un choix de cinquième ronde en 2017, acquis de la transaction entre l’Océanic et les Tigres.

Il y a également eu la transaction envoyant Pierre-Olivier Demers à Victoriaville, contre un choix de cinquième ronde en 2017. Demers était un défenseur de 17 ans, ayant joué 22 parties avec l’Océanic. « Demers était notre huitième défenseur. Ça faisait quelques parties qu’il était dans les gradins. Nous voulons que les gars jouent, c’est important. C’est un gars que Victoriaville avait en haute estime. On trouvait que c’était une bonne décision. Ça nous a également permis d’aller chercher une valeur qui était importante, soit un cinquième ronde, qui nous a permis d’aller chercher le gardien qui va succéder à Louis-Philip » explique le directeur gérant de l’Océanic.

Serge Beausoleil a choisi de rappeler l’attaquant vétéran de 20 ans, Deven St-Hilaire. « Deven St-Hilaire qui revient parmi nous. Il est motivé au plus haut point. Nous avions une place de vingt ans. C’est un gars qui a gagné la coupe avec nous, qui nous permet de faire fructifier un avoir qu’on avait dans nos acquis, dans nos listes. Il va nous aider en désavantage numérique, pour remplir une chaise qui est importante. » L’an dernier, St-Hilaire a joué 34 parties avec l’équipe, en plus d’avoir contribué à la conquête de la coupe du président.

Serge Beausoleil estime qu’il est gagnant sur toute la ligne. « On pense être renforcés au niveau du filet, on pense être renforcés au niveau de l’attaque avec les jeunes, tout en gardant notre esprit de compétition, que nous avons démontré depuis le début de la saison. Cinquante points et vingt-trois victoires, nous allons encore compétitioner. Nul doute que nous allons jouer du meilleur hockey dans les prochains jours et les prochaines semaines. »

Il en profite également pour vanter l’entraîneur des gardiens de but, Michael Rioux. « Je vais me permettre de vanter Mikael Rioux, il a développé, au fil des ans, de bons nombres de gardien ici. L’an dernier, il y a eu Philippe Desrosiers, qui a été sous ses ordres depuis trois ans. Nous avons vu la progression fulgurante de Louis-Philip depuis son arrivée ici. Il est parti d’un gardien qui était très très bon, au sommet de la ligue. C’est la réalité. Nul ne doute qu’avec Michael, notre nouveau va continuer de se développer. »

Il ne reste qu’à voir si  les changements effectués auront l’effet recherché. Continuez de suivre LeForumHockey sur Twitter et sur son site web pour voir la progression de la nouvelle équipe de toute une région.