Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

RIMOUSKI- C'est vendredi le 16 octobre que l'Océanic débutait un séjour de quatre parties à domicile. Les premiers adversaires étaient les Olympiques de Gatineau. Les 3055 spectateurs étaient comblés, les locaux l'ont emporté 3-0.
(Crédit photo: Stéphane Fournier | Océanic de Rimouski)

Texte par Marie-Pier Cyr, Chroniqueuse hockey junior

RIMOUSKI- C’est vendredi le 16 octobre que l’Océanic débutait un séjour de quatre parties à domicile. Les premiers adversaires étaient les Olympiques de Gatineau. Les 3055 spectateurs étaient comblés, les locaux l’ont emporté 3-0.

Le premier engagement a débuté sous les applaudissements des partisans Rimouskois, eux qui saluaient le nouveau capitaine de l’équipe, Anthony Chapados. Les deux formations étaient bien prêtes à revivre un match comme celui qui avait été disputé à Gatineau, un peu moins d’une semaine auparavant.  La période s’est déroulé rapidement, alors qu’il y eu peu de tirs au but et de pénalités. La période se terminait à égalité, soit zéro à zéro.

Le second engagement a été beaucoup plus mouvementé que le premier. Ce sont les locaux qui ont ouverts la marque après un peu moins de sept minutes de jeu. Matous Belohorsky a marqué, aidé de Dominic Cormier et de François Beauchemin. C’est alors que les pénalités mineures doubles ont afflué de partout. L’Océanic a été coincé dans son territoire. Les Olympiques ont tout fait ce qui était en leur pouvoir pour égaliser la marque, mais en vain. Les Rimouskois sont rentrés en avance par un but.

Le troisième engagement a été à la hauteur des deux équipes. Le jeu s’est déroulé rapidement, malgré les quelques pénalités appelées. L’action s’est déroulée en fin de période. Matous Belohorsky a marqué son deuxième du match, avec l’aide d’Anthony Chapados et d’Andrew Picco. Les Olympiques ont tout tentés, en retirant leur gardien Mathieu Bellemare.  Peu de temps après, François Beauchemin a bloqué un tir et a rentré au vestiaire, incapable de mettre du poids sur sa cheville gauche. Michael Joly en a profité pour éloigner les deux équipes, en marquant le troisième des siens dans un filet désert. Victoire des Rimouskois par la marque de 3-0. Notons la performance de Louis-Philipp Guindon, qui a arrêté les quarante tirs dirigés vers lui.

Dans le vestiaire

Serge Beausoleil semblait satisfait des siens. « Les trois derniers matchs ici, ce sont les matchs qui valent leur pesant d’or. Les gars se sont donnés de toutes les façons possibles. Ils ont bloqué des tirs, les défenseurs ont fait un travail incroyable et Louis-Phillipp Guindon a été magistral. C’est une grosse équipe à maturité l’autre côté, ce sont des gros joueurs qui protègent bien la rondelle. Tout un match de hockey ! » Donne-t-il comme premier commentaire. Gatineau à lancé quarante fois sur le gardien de l’Océanic. « Il y a des explications à tout ça. En même temps, nous avons des gros deux points et un blanchissage, il ne faut pas faire les fines gueules. » nous a-t-il simplement répondu.  Les gars aussi se sont sacrifiés pour l’équipe. « Nous en avons seize de répertoriés. Seize où les gars ont payé le fort prix. Cependant, nous avons capitalisé sur nos chances de marquer. » Conclu t-il.