« Ce n’est ni le résultat, ni la performance souhaitée. » – Serge Beausoleil

Par
Mise à jour le: septembre 12, 2015
(Crédit photo : Rémi Sénéchal | Club de Hockey de l’Océanic.)

-Rimouski- C’est le jeudi 19 septembre qu’avait lieu le match d’ouverture de la saison 2015-2016 de l’Océanic de Rimouski. Les visiteurs, les Cataractes de Shawinigan.

 

C’est une ouverture haute en émotions qui attendait les partisans du club Rimouskois. Après une vidéo remémorant les parties six et sept de la finale de la saison dernière, le lever des bannières se fit sous les yeux ébahis des nouveaux joueurs, ainsi que devant des partisans bruyants. Après la présentation de la nouvelle équipe, les Cataractes s’amènent sur la patinoire. La rondelle fut déposée et la saison 2015-2016 était officiellement lancée.

 

Il ne fallu pas longtemps aux visiteurs pour s’illustrer en première. Nicholas Welsh marquait en avantage numérique. Quelques minutes plus tard, les Cataractes se retrouvaient de nouveau en avantage numérique. Ce fut au tour de Gabriel Slight d’en profiter. Il fut aidé par Samuel Girard et Brandon Gignac. Il faudra attendre un peu plus que la mi période pour voir un but des locaux. C’est Alex-Olivier Voyer qui ouvrait la marque pour l’Océanic, en avantage numérique. En plus de marquer son premier but en carrière dans la LHJMQ, il marquait également sous les yeux de son père, juge de ligne pour la partie. Alors que le tableau indicateur indiquait 41,2  secondes, il y eu une bagarre opposant Beau Rusk, de l’Océanic, et Mathieu Olivier, des Cataractes. Combat nul, les deux rentrèrent au vestiaire. Les Cataractes rentrèrent en avance 2-1.

 

La deuxième période débutait en force pour les visiteurs. Alexis D’Aoust marquait avec seulement deux minutes et cinq secondes découlées. Il en ajoutait un deuxième trois minutes plus tard, portant la marque à 4-1 en faveur des visiteurs. Gabriel Slight en ajoutait un cinquième, en plus de marquer son deuxième du match. Les locaux tentèrent tant bien que en mal de marquer. Ils eurent plusieurs chances mais ne furent pas en mesure d’en profiter. Les visiteurs rentrèrent au vestiaire en avance 5-1.

 

La troisième période fut d’un calme presque plat. Il fallut un peu plus de six minutes pour qu’une  des deux formations s’illustre. Au grand dam des partisans, ce furent les Cataractes, qui creusèrent davantage le fossé entre les deux formations. C’est le sixième but des visiteurs qui signait également la fin pour Louis-Philipp Guindon. Charles-Antoine Poirier-Turcot prenait place devant le filet pour les 14 minutes restantes. Rimouski marquait six minutes plus tard. Anthony Chapados fut crédité du but. Dix secondes plus tard, James Phelan coupait les célébrations de la foule rimouskoise, en marquant le septième but des siens. Les hommes de Serge Beausoleil tentèrent tant bien que mal de revenir dans la partie, malgré le peu de temps restant au tableau indicateur. Rien à faire, Antoine Samuel gardait le fort jusqu’à la dernière seconde.

 

Victoire des Cataractes par la  marque de 7 à 2. Prochain match de l’Océanic: Samedi le 12 septembre, 19:30, alors qu’ils rendront visite aux Remparts de Québec, pour le premier match de hockey de l’histoire du centre Vidéotron.

 

Dans le vestiaire

 

Martin Bernard, entraîneur chef des Cataractes, était bien satisfait de la performance des siens. « Je suis vraiment content de comment nous sommes sortis. Un peu de nervosité en première période, en deuxième, nous avons vue que ça s’était estompé et nous avons réussi à avoir un petit peu plus notre vitesse. » Nous donne-t-il comme première impression! Étant placé comme premier de division par les spécialistes, comment conjugue-t-il avec cette idée ? « On regarde la division, c’est sûr que la fenêtre d’opportunité s’ouvre pour nous. Il y a des clubs qui sont en train de recommencer un cycle, nous on arrive à notre troisième année du plan de développement, donc c’est sur que l’on veut compétitionner, que l’on veut performer et puis c’est sur que les matchs dans notre division vont être très importants. Pour nous, le match de ce  soir est un match qui était très important au niveau des points qu’il faut aller chercher au classement. » Conclu t-il.

 

Serge Beausoleil, quand a lui, était beaucoup moins heureux de la tournure des événements. « Ce n’est ni le résultat, ni la performance souhaitée. C’est bien en dessous des nos attentes. En début de match, nous étions là, nous avons eu de très bonnes chances, comme Boland qui a raté un filet désert et j’ai vu trois, quatre gars revenir au banc. C’est sur que tu n’es pas content quand tu rates une chance, mais dans le fond il y a quelque chose de positif, tu viens de créer quelque chose. Quand tu es à 200 pieds de ton filet, tu ne peux pas toujours la mettre dedans. Il faut aussi donner le crédit au gardien l’autre côté, Antoine Samuel a bien fait. De notre côté, nous avons eu quelques rebonds vraiment capricieux. Ils ont gagné leurs batailles à un contre un, contre nous en sommes adverses, pour nous c’est l’équipe qui se double le mieux en sonde adverse. Ce n’est pas pour rien que la plupart des observateurs sont mis premier. C’est une équipe qui est très rapide. Ce soir, nous avons eu de la difficulté à nous ajuster. » Donne-t-il comme résumé de match? Comment a-t-il vécu la levée des bannières? « On était émus. C’était de beaux moments et c’était empreint de sobriété en même temps. C’était beau et j’aurais aimé que l’on joue mieux devant nos partisans. » Conclu t-il.

 

Nous avons eu la chance de s’entretenir avec Alex Olivier Voyer. Voici ce qu’il avait à nous dire : « Voir mon père sur la patinoire avec moi, c’est une expérience incroyable. Cela n’arrivera plus et j’en ai profité pleinement même si le résultat final n’était pas ce que l’on voulait. J’ai bien aimé être sur la glace avec mon père. Quand j’étais jeune, surtout lui, il y avait pensé. Moi plus ou moins, je me concentrais sur mes choses mais on rêve toujours de  jouer dans le junior majeur. Mon père arbitrait dans le junior majeur,  c’est sur que j’y avais déjà pensé et l’on s’en était parler. » Conclu t-il.

 

Marie-Pier Cyr (Chroniqueuse hockey junior)
LeForumHockey.com © 2015

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.