Le Forum Hockey

Le Hockey à son meilleur!

RIMOUSKI- C'est le vendredi 14 août que l'Océanic disputait son premier match hors-concours. Les adversaires de cette soirée, les Remparts de Québec. L'Océanic l'emportait de façon convaincante, par la marque de 7 à 1.

 

(Crédit Photo : Stéphane Fournier | Océanic de Rimouski)

RIMOUSKI-  C’est le vendredi 14 août que l’Océanic disputait son premier match hors-concours. Les adversaires de cette soirée, les Remparts de Québec. L’Océanic l’emportait de façon convaincante, par la marque de 7 à 1.

Les deux formations, principalement composées de recrues, s’élançaient sur la glace du Colisée financière Sunlife. Sandro Silvestre prenait place dans la cage des Remparts et Charles-Antoine Poirier-Turcot dans celle de l’Océanic. Alors que la partie était entamée depuis peu, Cédric Charbonneau, de l’Océanic, et Matthiew Pietroniro, des Remparts, laissèrent tomber les gants. Il n’y a eu aucune bataille, puisque les juges de ligne les séparèrent. C’est à quatre contre quatre que Rimouski comptait le premier but. Nicolas Werbik fut crédité du but et Simon Bourque récoltait une mention d’assistance. Les Rimouskois doublaient leur avance quelques minutes plus tard. Antoine Dufort-Plante marquait, alors que Raphaël Bastille récoltait la mention d’assistance. C’est alors 2 à 0 pour les locaux, avec la mi-période à faire. En fin de période, Olivier Thibodeau, de Québec, et Alex-Olivier Voyez, de Rimouski, laissèrent tomber les gants. Les partisans présents eurent droit à une bataille, qui s’avérait nulle. Olivier Thibodeau écopait d’une extrême inconduite de partie pour avoir utilisé du ruban gommé ou autre matériaux sur les mains résultant en une blessure lors d’une bataille, en plus de donner un avantage de cinq minutes à l’Océanic. Les Rimouskois ne furent pas en mesure d’en profiter et la période se terminait avec une avance de 2-0 pour les locaux.

Le second engagement débutait en force pour Rimouski. Après 46 secondes de jeu, Raphaël Bastille en ajoutait un troisième, avec l’aide de Samuel Beck et d’Antoine Dufort-Plante. Le jeu déroulait rondement. À la mi-période, il y eu changement de gardien. Samuel Cardinal s’amenait pour Québec et Julian Galloway pour Rimouski. Charles-Antoine Poirier-Turcot n’avait accordé aucun but la veille au match bleu contre blanc et il récidivait face aux Remparts. La pression était sur Julian Galloway, qui garda les buts de brillante façon. Le pointage était de 3-0 pour Rimouski après 40 minutes de jeu.

Le dernier engagement fut haut en couleur. Les locaux reprenaient rapidement l’avantage de la glace, ajoutant un quatrième but après deux minutes et 50 secondes de jeu. Tyler Boland fut crédité du but. Une minute plus tard, Jesse Sutton, des Remparts, déjouait habilement le cerbère Rimouskois, pour s’emparer du jeu blanc de ce dernier. C’est alors 4-1 en tout début de période et les visiteurs reprenaient confiance. Cependant, les hommes de Serge Beausoleil ne leur laissèrent pas la chance d’y rêvé longtemps. Trois minutes plus tard, Matous Belohorsky marquait le cinquième des siens. Quatre secondes plus tard, Cédric Charbonneau, de l’Océanic, et Matthiew Pietroniro, des Remparts, laissèrent tomber les gants. Il y eu un net avantage du côté de Québec. Les deux jeunes joueurs furent punis pour cinq minutes. Les recrues rimouskoises n’avaient pas dit leur dernier mot. Samuel Beck marquait sont premier but de la rencontre, creusant le fossé entre les deux équipes. Tyler Boland clouait le cercueil avec son deuxième de la période, avec moins de trois minutes à faire. Victoire des locaux, par la marque de 7 à 1.

Marie-Pier Cyr (Chroniqueuse hockey junior)
LeForumHockey.com © 2015