Le Canadien doit viser haut!

Par
Mise à jour le: septembre 10, 2017
(Crédit photo: Justin Gervais/Archives/LeForumHockey.com)

 

Les grandes activités du Canadien de Montréal reprennent de plus belle demain avec le tournoi de golf où la direction et les joueurs donneront leur avis sur la prochaine saison. Notre chroniqueur vous offre ses premiers commentaires sur ce nouveau départ.

Ce n’est pas un secret pour tous, la saison 2017-2018 de la Ligue nationale de hockey aura une saveur bien particulière cette année avec tous les changements effectués durant le mois de l’été. Le Tricolore a réussi une nouvelle fois à changer quelque peu le visage de l’équipe avec l’ajout de Jonathan Drouin, la venue du défenseur Karl Alzner, Mark Streit et sans oublier le départ d’Andrei Markov. Marc Bergevin ne doit pas s’asseoir pour autant sur ses lauriers puisque des trous restent à combler au sein de l’équipe.

Pensons notamment au poste de centre. Il est évident que Drouin sera une belle acquisition à cette position. Cependant, qui dit qu’il va garder ce rôle pendant toute la campagne? Le directeur général n’a plus le choix, il doit compléter un autre échange important. Deux noms me viennent à l’esprit présentement, Matt Duchene et John Tavares. Ils viendraient assurer un peu plus le Top 6. Est-ce rêvé dans le cas de Tavares? Pas du tout. Toutefois, Bergevin devra donner gros… Le joueur qui a le plus de chances d’aboutir dans la métropole serait Duchene. Si Drouin a connu une relation un peu difficile à Tampa, il s’agit un peu du même scénario pour Duchene à Colorado. Un trio Pacioretty-Duchene-Drouin serait le parfait mariage offensivement. Imaginez ensuite le deuxième trio comme suit: Lehkonen-Galchenyuk-Gallagher!

Défensivement, je pense que rien n’est réglé pour la première paire. Mon intuition m’indique que plusieurs tests auront lieu pour trouver un compagnon à Shea Weber. Au début de l’année, c’est un peu compréhensible, mais il ne faudrait pas que ça devienne un problème à long terme. Une nouvelle fois, Bergevin n’aura pas le choix d’être créatif. Il en est capable, mais ne doit pas se gêner pour négocier avec les différentes formations.

Pour ce qui est des gardiens, Carey Price est évidemment l’homme de confiance, on n’a qu’à penser à son contrat. Là où je m’interroge davantage est Al Montoya. On veut lui donner plus de boulot. J’ai la nette impression qu’il ne suivra pas le rythme plus que ça va avancer. À mon avis, ça fait quelques années que Montréal n’a eu aucune compétition à cette position. La dernière fois avait mené au débat Price-Halak.

Si derrière le banc, ça semble concluant, ce l’est un peu moins pour Marc Bergevin qui vivra pour une première fois la pression d’offrir un club pouvant gagner la Coupe Stanley. Si son travail n’apporte aucun résultat, il pourrait rejoindre la liste des personnes congédiées.

Avant de penser à de tels faits, voyons quelle sera le philosophie, l’objectif et le réel visage du bleu-blanc-rouge à compter de demain.

Peu importe, la Sainte-Flanelle devra satisfaire et non décevoir ses partisans. Sinon, le mot changement sera à considérer, ce qui n’est pas le premier mandat souhaité par la direction.

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire