Jonathan Drouin, l’avenir et le cœur du CH!

Par
Mise à jour le: juillet 16, 2017
(Crédit photo: Commons/Wiki)

Texte par Olivier Maurice, Chroniqueur

Il y a exactement un mois, l’attaquant vedette québécois Jonathan Drouin se joignait au sein de l’équipe de son enfance, le Canadien de Montréal. Notre chroniqueur revient sur cette transaction qui a changé complètement le visage du Tricolore.

Marc Bergevin, le directeur général, avait bonne conscience depuis son arrivée que le problème venait de son attaque. Après de multiples tentatives, il a trouvé sa bougie d’allumage en un joueur rempli de talent, en un joueur rapide et ayant une vision du jeu exceptionnelle à un jeune âge. En retour, nous savons tous que Bergevin devait sacrifier l’avenir de son club. Mais est-ce qu’il l’a fait réellement? À mon avis, la réponse est non. Il a décidé d’acquérir un attaquant en début de carrière et qui sait faire une différence assez souvent, ce n’est pas ce que j’appelle un pari risqué de la part du DG du CH. Je dirais même que c’est un certain vol!

Pourquoi serait-ce un vol? Sans rien enlever à Mikhail Sergachev, Jonathan Drouin peut aider immédiatement la formation montréalaise à atteindre son objectif. Quant à Sergachev, il pourrait jouer quelques matchs avant de prendre le chemin de son équipe junior, il s’agit d’un scénario bien différent. Pour moi, Drouin doit débuter la nouvelle saison régulière sur le premier trio. Ce ne serait pas honteux de le mettre sur la deuxième ligne. Toutefois, il est davantage un Top 3 qu’un Top 6 dans un alignement selon mes connaissances en hockey. Quant à Sergachev, peu importe l’âge qu’il aura, je crois qu’il est plutôt un joueur pouvant être sur la deuxième paire de défenseurs, donc un rôle un peu plus inférieur à ce que Drouin pourrait vivre offensivement.

Une main gagnante pour le poste de centre #1?

Depuis fort longtemps, la Sainte-Flanelle se cherchait un individu qui a le talent nécessaire pour prendre cette position. L’an prochain, je vois Drouin avec Galchenyuk. Qui a le plus de chances de commencer en tant que centre entre ces deux-là? Dans mon cas, j’opterais pour l’option Drouin. Galchenyuk est un meilleur ailier et peut produire à un rythme incroyable. Il est aussi un excellent passeur, ce qui ne nuirait pas à son coéquipier. Avec eux, je pense que le capitaine Max Pacioretty serait la solution. Avec un tel trio, les autres formations auraient plus de craintes.

Mes projections pour la nouvelle année

Comme de nombreuses personnes ont tenté le jeu, je vais y aller de mes prédictions sur la saison du nouveau venu. Je le vois atteindre 73 points, ce qui est réalisable surtout s’il prend le rôle de joueur de centre. Lors de sa première rencontre contre le Lightning, je crois qu’il serait capable d’ajouter trois points à sa fiche.

Du moins, une chose est certaine. Jonathan Drouin est la nouvelle vedette francophone qui aura un impact dès ses débuts au Centre Bell.

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire